Voir l'intro

Je garde ça pour moi

Pour tout savoir sur la fraude et les risques de vol d'identité en ligne.

Quels sont les risques? Quels sont les pièges? Comment me protéger?
flèche article précédent flèche article suivant
Retour au guide alts.article.16-arnaques-ciblant-entreprises.png
Articles /

Arnaques ciblant les entreprises

Les fraudeurs utilisent différents stratagèmes afin de soutirer de l’argent à leurs victimes et les entreprises ne font pas exception. Voici ceux les plus utilisés.

Arnaque au président

Après avoir piraté la boîte de courriel d’un dirigeant, le fraudeur communique avec un employé de l’entreprise qui est autorisé à faire des virements internationaux. À partir de l’adresse courriel du dirigeant, l’escroc demande le transfert d’une somme d’argent dans un compte à l’étranger en prétextant une urgence ou une importante acquisition. Le scénario se construit généralement au fil d’échanges où le secret est exigé.

Arnaque au fournisseur

Après avoir piraté la boîte de courriel de l’un des fournisseurs habituels de l’entreprise, le fraudeur demande à l’entreprise de faire ses paiements dans un nouveau compte bancaire. Ainsi, les paiements effectués ne sont jamais versés au fournisseur légitime.

Arnaque de paiement en trop

Un nouveau « client » (dont les intentions sont malicieuses) achemine un chèque d’un montant supérieur au solde dû pour payer les biens ou les services qu’il a reçus de l’entreprise. Il demande ensuite de se faire rembourser la somme versée en trop, mais le chèque est frauduleux. Le montant des biens ou des services, tout comme le remboursement de la somme versée en trop, sont donc perdus. L’arnaqueur peut même offrir à l’entreprise de conserver une commission sur la somme versée en trop, pour compenser les inconvénients.

Arnaque au technicien

Un employé reçoit l’appel d’un fraudeur qui se fait passer pour l’employé d’une institution financière ou d’un autre organisme (p. ex. une entreprise informatique ou de télécommunications). Le fraudeur prétend qu’une nouvelle manière d’améliorer les services bancaires est maintenant disponible ou qu’une mise à jour des informations de l’entreprise est requise. Il met l’employé en confiance et propose de lui envoyer par courriel un logiciel à télécharger. Il demande à sa victime de demeurer en ligne pour l’aider. En réalité, ce logiciel permettra au malfaiteur d’accéder à l’ordinateur de l’employé et donc à ses informations personnelles (identifiants et mots de passe).

Je garde ça pour moi

présenté par

Je garde ça pour moi

Une initiative pour la protection des renseignements personnels et bancaires en ligne soutenue par

logo Desjardins Logo Banque Nationale Logo Banque Laurentienne